Pour rappel, le concept ‘IS THIS’ ce sont des journées sous forme de ‘festival d’un jour’. En effet, il ne s’agit pas là que d’une simple succession d’artistes. Non ! ‘IS THIS’ c’est vraiment genre beaucoup plus que ça. Ce sont donc des mini festivals où se mêlent musique, divertissements et toutes autres formes d’arts réunis par des thématiques bien précises. Il y a d’abord eu ‘IS THIS LOVE’ où la culture reggae trônait avant de laisser place à la pop française avec ‘IS THIS POP’ et son hommage fulgurant à un grand monsieur de la pop française : Etienne Daho

D’accodac, on te parle d’un truc qui remonte au 16 novembre donc niveau timing c’est vrai qu’on est un tout petit peu out of line. Mais tu vois c’est drôle parce que Is This Fresh a eu lieu à l’époque où on était en break et pourtant on s’est croisé là-bas. Donc, maintenant qu’on est reparti comme en l’an je sais plus combien, on s’est dit que ça serait cool de réunir les quelques trucs (photos/commentaires) qu’on avait pu avoir chacun de notre côté afin de t’en dire un mini mot de rien du tout. Attention, tout est improvisé, rien n’était prévu. On est sur un fil tendu comme la ficelle d’un string XS sur un gros tout nu (si t’as saisi la référence alors toi aussi t’es dans la team #JeRegardeFriendsSurNetflix). BREF.

Pour son édition ‘FRESH’, c’est finalement la pop urbaine qui était mise à l’honneur. Avec Columbine, Thérapie TAXI, Salut C’est Cool et Le Motel en tête d’affiche, ce sont donc les artistes qui font bouger les foules adolescentes (et les vieux adolescents comme nous 😅) qui ont enflammé le Zénith de Lille ce fameux soir de mi novembre. On va vraiment pas t’enquiquiner à te parler de chacun des artistes présents ce soir là, ils étaient tous très bons. En plus, on t’a déjà parlé des milliards de fois de Thérapie TAXI et tout ce qu’on pourrait te dire sur ‘Salut C’est Cool’ c’est que ce joyeux bordel scénique était vraiment cool à voir. Pour les autres artistes un peu rappeur et tout, tu le sais on est moins des street yo yo dans l’âme donc on va pas se permettre d’en parler de trop. Mais on a vraiment pris plaisir à retrouver les bonnes vibes du Motel et à découvrir l’énergie volcanique de Columbine.

En parallèle de tous ces artistes, on pouvait bien évidemment aussi flirter dans les allées du Zénith au beau milieu des food trucks, des photobooth, du vinyle shop éphémère et d’une exposition d’oeuvres de street art. Le tout pour donner un goût et une saveur particulièrement bad ass à cet événement qui entre au Panthéon des événements qui font de Lille, l’une des meilleures villes pour les gens qui aiment bouger leur boule 🍑

Photos © Noémie Danjou
Rédaction Julien Drot

 #ARTY_L76