En ouverture du concert de AngĂšle, il y avait Juicy. Et si d’habitude, on est pas tellement emballĂ© par les premiĂšres parties, lĂ  je dois bien avouer qu’on gigotait avec autant d’enthousiasme pour Juicy que pour AngĂšle. À tel point qu’on a carrĂ©ment voulu spliter le report en deux pour te parler tout spĂ©cialement de ces deux belges qui soufflent un vent hip hop dĂ©licieusement irrĂ©sistible et super cool.

Absolument fan de leur premier EP ‘Cast A Spell‘ et en totale admiration face Ă  la crĂ©ativitĂ© et Ă  la folie de leurs clips et visuels, il ne nous en fallait pas plus pour tomber d’amour pour ce duo de nanas qui balancent des flows qui donnent autant envie de casser des gueules que de se dandiner sensuellement sur soi-mĂȘme.

Et en live, c’Ă©tait carrĂ©ment trop wow. Avec une scĂ©nographie hyper originale oĂč chacune alterne entre le chant et les multiples instruments qu’elles ont face Ă  elles, Ă  elles deux elles donnent l’impression que mille personnes les accompagnent dans un show incandescent et intense. Avec des textes et des morceaux largement fĂ©ministes et engagĂ©s, elles rejoignent la troupe des jeunes artistes qui ont des choses Ă  dire et qui le font avec (beaucoup de) talent.

Bref, quand tu sors d’un live de Juicy, t’as un peu chaud et mĂȘme si t’es le plus gros des machos de toute la planĂšte Terre entiĂšre, tu peux clairement pas t’empĂȘcher d’ĂȘtre en parfaite symbiose avec leur motto : OVARY POWER !

Quelques photos  📾💜  ↓

Photos © Noémie Danjou
Rédaction Julien Drot

 #ARTY_L67